Actualités

Usine Holophane de Dalian, Chine

Visite du Consul général de France chez Holophane

C’est le 16 mars 2017, que M. le Consul général de France à Shenyang, M. Marc Lamy, s’est rendu sur le site Holophane de Dalian (Chine).

Le consulat de France a un rôle important pour le développement économique des implantations françaises sur le territoire Chinois mais surtout facilite les relations de l’entreprise avec les autres acteurs du pays. Il a pu découvrir, guidé par M. Fabien Azzi le directeur du site Holophane Dalian, les dernières innovations d’Holophane et a été impressionné par les nouvelles lignes totalement automatisées, développées conjointement avec la maison mère en France.

Une entreprise et une ville en pleine croissance

Holophane, leader mondial dans la production de lentilles asphériques pour l’automobile, a fait le choix stratégique en 2002 de s’implanter à Dalian en Chine. Cette ville du Nord de la Chine présente plusieurs avantages : elle contient une Zone Industrielle attractive et un vaste port international. C’est aujourd’hui la ville la plus dynamique de la province du Liaoning. En taille,  Holophane est la deuxième implantation Française à Dalian.

Grâce à cette base, Holophane réalise plus de 40% de son chiffre d’affaires en Asie, non seulement en Chine, mais aussi au Japon, en Corée du Sud, à Taïwan, en Malaisie, Thaïlande, Indonésie, et en Inde

Le site Holophane de Dalian n’a cessé de croître depuis son implantation. Concernant la production, le volume est passé de 1 million à 10 millions de lentilles asphériques produites aujourd’hui.  En termes de surface, le site a été augmenté de 1200m2 à 8000m2 et le nombre de collaborateurs est à présent de 270 employés.

Une stratégie gagnante

M. le Consul général de France, M. Lamy, a apprécié la réussite d’Holophane en Chine. Durant sa visite il a posté sur le réseau social WeChat, des photos de son entrevue et a selon ses mots qualifié Holophane d’« exemple d’entreprise de taille intermédiaire Française qui réussit à l’étranger ».

Message du Consul général de France, Marc Lamy